Vous êtes ici : FRÉtudes de cas

Grenoble INP
L’interface utilisateur au coeur du projet de refonte des sites web de l’établissement

Voir le site >

Qui sont-ils ?

Grenoble INP, établissement public d’enseignement supérieur, fédère 6 écoles d’ingénieurs et copilote 37 laboratoires de recherche dont 11 internationaux. L’établissement est membre de la Communauté d’Universités et d’Etablissements (COMUE) "Université Grenoble Alpes" et du Groupe INP.

"En 2015, Grenoble INP est classé 2ème meilleure école d’ingénieurs française, derrière l’École Polytechnique (l’X) selon L’Usine Nouvelle." Xavier Oster - Chef de projet multimédia de Grenoble INP

Les besoins énoncés

Après une étude approfondie, la Direction de l’établissement décide de refondre l’ensemble de son dispositif web afin d’accroitre son attractivité et sa sécurité informatique, tout en répondant aux exigences web émergentes.

"En termes d’ergonomie, nos sites avaient été conçus en 2005 et n’étaient adaptés ni aux écrans actuels, ni à la mobilité."
Xavier Oster Chef de projet multimédia de Grenoble INP

Un chantier d’envergure est alors lancé, coïncidant avec la phase de lancement de la V6 de K-Sup. Le tout premier projet V6 est dès lors initié avec le soutien rapproché des équipes R&D de Kosmos ; Grenoble INP s’inscrivant ainsi dans une logique partenariale de bêta-testeur.

Le projet

Basée sur une conception dite « mobile first », l’ergonomie des interfaces digitales de Grenoble INP nécessitait d’être repensée en partant du support le plus contraignant, le smartphone, pour aller vers le plus souple, l’ordinateur.
Pour favoriser l’expérience utilisateur, certains e-services (l’agenda, l’annuaire et le calcul d’itinéraire) ont également été adaptés à la consultation sur mobile.

La migration des 63 sites web de Grenoble INP sur un environnement K-Sup V6 a été réalisée en quelques mois. La même année, 250 contributeurs réguliers sont formés à la nouvelle version de K-Sup.

Le projet en chiffres
  • 63 sites web conçus en interne : 46 sites web,  17 sites intranet
  • 250 contributeurs
  • 2,5 millions de visites par an
  • 10 millions de pages vues par an

La synthèse du projet

La nouvelle version de K-Sup répond aux attentes de Grenoble INP : "En termes de confort, de simplicité d’utilisation et de stabilité, cette nouvelle version est une réussite." Le responsable digital ajoute : "La position de béta-testeur demande beaucoup d’investissement, un travail compensé par l’accompagnement et l’écoute des équipes de Kosmos."

Depuis son lancement en janvier 2014, la nouvelle vitrine digitale de l’école rencontre un succès auprès des utilisateurs. Les premiers retours statistiques sont également encourageants : "La consultation sur tablettes et smartphones a progressé de 7% en une année et le nombre de pages vues a bondi de 10%." Xavier Oster Chef de projet multimédia de Grenoble INP

Les points clés du projet

  • MOBILE FIRST : Interfaces responsive design conçues en partant du support le plus contraignant, le mobile
  • E-SERVICES : Des fonctionnalités adaptées en vue mobile : agenda, annuaire et calcul d’itinéraire
  • GÉOLOCALISATION : Service permettant de géolocaliser tout type de lieux : UFR, bibliothèque, laboratoire...
  • SÉCURITÉ : Optimisation des performances, stabilité, mises à jour de sécurité

Quelques chiffres

  • Création en 1892
  • 6 écoles d’ingénieurs
  • 40 000 diplômés
  • 37 laboratoires de recherche dont 11 internationaux
  • 217 brevets et logiciels
« En 2h de formation, les contributeurs se sont appropriés la nouvelle version de K-Sup. »
Xavier Oster
Chef de projet multimédia de Grenoble INP